L’Homme à l’étoile d’argent

L’Homme à l’étoile d’argent est le sixième album de la série de bande dessinée Blueberry de Jean-Michel Charlier (scénario) et Jean Giraud (dessin). Il a d’abord été pré publié dans Pilote avant d’être publié en album en 1969.

Durant l’été 1869, la petite ville de Silver Creek en Arizona est sous la domination de riches propriétaires qui y font régner la terreur. Avec l’aide de quelques personnes, Blueberry mettra fin à leur domination.

MacClure arrive en ville et y rencontre le shérif malgré lui. Après avoir discuté thermos steel water bottle, il s’offre comme assistant, ce qu’accepte le shérif avec réticence. MacClure assiste, furieux, à l’assassinat du shérif par El Gato, l’un des hommes des frères Bass.

Par la suite, il propose aux notables locaux d’aller chercher le lieutenant Blueberry pour occuper le poste vacant et remettre de l’ordre en ville. MacClure quitte discrètement de soir la ville pour aller chercher Blueberry, mais est remarqué par un homme de main des Bass. Ces derniers décident d’envoyer quelques tueurs à leur trousse.

Le lendemain, MacClure arrive au fort Navajo pour découvrir Blueberry en train de se faire sermonner pour ne pas maintenir la discipline, même si « [ses] hommes sont les mieux entraînés du régiment ». Après avoir lu la lettre des notables, le commandant du fort croit qu’un jeune officier peut faire office de shérif, mais ce dernier est trop maladroit au revolver. En conséquence, c’est Blueberry qui est envoyé à Silver Creek.

Blueberry, craignant un guet-apens, utilise une ruse indienne pour tromper les tueurs envoyés à sa rencontre : il installe son bivouac sur un terrain plat bien découvert. De nuit, les tueurs tirent sur des formes allongées, mais découvrent trop tard qu’il s’agit de leurres. Il s’ensuit une fusillade et quelques tueurs parviennent à s’enfuir.

Arrivé à Silver Creek avec les prisonniers, Blueberry demande que soit rassemblée une cour pour les juger, mais les notables sur place refusent d’y être jurés, invoquant différents motifs. Blueberry, comprenant qu’ils ont peur, accepte de devenir shérif s’il a plein pouvoirs, ce qu’accepte le maire de la ville. Il rencontre aussi Miss Marsh, une jeune femme prête à témoigner contre les frères Bass. Blueberry désigne MacClure comme assistant du shérif. Dans la foulée, il décide d’aller faire un tour au saloon de la ville pour rencontrer les frères Bass.

Au saloon, Blueberry intime aux Bass de ne plus circuler en ville s’ils sont armés. L’un des deux tente de s’arranger, mais Blueberry refuse. Au même moment, l’un des tueurs de la nuit précédente dégaine son colt pour l’abattre dans le dos, mais Blueberry profite du grand miroir et désarme son adversaire. Il oblige tous les clients présents à se défaire de leurs armes, y compris le barman qui se préparait à le mettre en joue avec un fusil à canon scié. Blueberry sort du bar avec deux prisonniers, intimant à tous les clients de ne pas porter une arme à feu lorsqu’en ville, au risque d’être emprisonné.

Alors qu’il se dirige vers la prison avec ses deux prisonniers, Miss Marsh offre son aide à Blueberrey, mais il ne peut s’empêcher d’éclater de rire, ne croyant pas qu’elle soit capable de tenir une arme à feu. Elle le quitte de mauvaise humeur, le traitant d’ «&nbsp commercial meat cuber;antiféministe vieux jeu et prétentieux ».

Au bureau du shérif, un jeune homme, Dusty, se propose comme assistant. Malgré les moqueries des deux hommes, il démontre sa maîtrise du colt. Après qu’il a prêté serment, les trois hommes se préparent à passer une nuit sur place, en attente de nouveaux évènements.

Le lendemain, Dusty et MacClure se postent chacun à l’un des accès à la ville, un ensemble de bâtiments établis sur deux rangées. Pendant la journée, Dusty est amené à faire face à la bande des frères Bass. Bud tente de forcer le passage, mais Dusty l’empêche de passer. Alertés par les coups de feu, Blueberry et Miss Marsh viennent prêter renfort. Blueberry en profite pour arrêter l’un des hommes de la bande, El Gato, pour avoir abattu le précédent shérif d’une balle dans le dos. El Gato dit à son patron qu’il lui donne 48 heures pour le sortir de la prison, sinon il parlera.

Réunis avec le juge et Snuffy, le propriétaire du saloon, les Bass décident de libérer leurs hommes emprisonnés tout en enlevant Miss Marsh. Ils comptent profiter du faible pour l’alcool de MacClure.

Le lendemain, quelques notables de Silver Creek se montrent plus courageux, car « tout a diablement changé » : ils ont obligé le juge à former un tribunal dans les 48 heures. De son côté, Blueberry est inquiet pour la sécurité de Miss Marsh et demande au maire de lui rendre visite. Ce dernier, au moment d’ouvrir la porte de la classe de Miss Marsh, est presque abattu sur place. Miss Marsh est en effet une excellente tireur.

Snuffy fait porter deux bouteilles d’alcool à MacClure, que celui-ci s’empresse de boire au complet, malgré la chaleur écrasante, ce qui l’endort.

Le maire passe au saloon et mentionne à Snuffy que Miss Marsh a la gachette facile. Par la suite, Snuffy envoie un signal lumineux à la bande des frères Bass pour leur signaler que MacClure est endormi. Quelques minutes après, l’un des membres de la bande prend sa place, feignant de dormir. Un autre alerte Miss Marsh que MacClure est mal en point, ce qui l’incite à sortir de son bâtiment. Ils la capturent sans subir de coup de feu. Dans la foulée, les bandits décident de tuer Dusty, puisqu’ils vont surgir dans son dos, mais Miss Marsh le prévient.

Lorsque Blueberry apprend que MacClure a failli à sa tâche car trop saoûl, il lui arrache son insigne d’assistant-shérif et lui intime de disparaître de sa vue. Trouvant la situation intolérable, des notables du village forment un groupe pour aider Blueberry à pourchasser les frères Bass. Celui-ci se lance seul à leur poursuite, leur demandant de le suivre le plus vite possible. De son côté, Snuffy signale aux frères Bass que la voie est libre au village.

Au village, au courant du piège tendu par Snuffy, MacClure se rend au saloon pour le tuer. Il affirme que « par [sa] faute, il vient de perdre son étoile et son seul ami ». Il est arrêté dans son projet par Sam Bass, qui est entré dans le village quelques minutes auparavant.

De son côté, Blueberry croit que « cette piste est décidément trop facile à suivre ». Près d’un contrefort rocheux, il force son cheval à hennir, ce qui lui permet de découvrir où sont cachés deux bandits qui l’attendent. Faisant virevolter sa monture, il abat l’un des deux et, pendant que l’autre s’enfuit, il l’attrape au lasso. Après l’avoir traîné sur quelques dizaines de mètres, il intime au bandit de le conduire au lieu où est sequestrée Miss Marsh, ou bien il le ramène à Silver Creek en le tirant par terre.

MacClure, menacé par Sam Bass et ses complices, se rend à la prison et demande à Dusty d’ouvrir. Lorsque la porte s’ouvre, les bandits prennent le contrôle des lieux et Bass demande où sont les clefs des cellules.

De son côté, Blueberry monte une mise en scène où il feint d’être le prisonnier de l’homme qu’il a capturé. Il parvient ainsi à tromper l’homme qui monte la garde. Une fois les deux hommes menottés, Blueberry entre dans la maison. Entendant un bruit de galop, il croit que Bud Bass s’est enfui et en profite pour détacher Miss Marsh. Cependant, Bud s’était caché dans la maison et se découvre au moment où Blueberry est le plus vulnérable. Il lui annonce alors qu’il sera tué à l’extérieur, intimant à Miss Marsh de se tenir calme. Mais celle-ci parvient à lancer un objet contre une vitre, ce qui détourne l’attention de Bud Bass. Blueberry en profite pour dégainer un Derringer et menace à son tour Bud. Les deux tirent en même temps, mais seul Blueberry s’en sort vivant.

Averti par Miss Marsh de ce qui se trame à Silver Creek, Blueberry fonce pour aider Dusty et MacClure. À la prison, les bandits obligent ce dernier à déverrouiller les cellules, mais il brise la clé dans la serrure. Furieux, Sam Bass le tue à bout portant.

Toujours à la prison, la bande est alertée de la venue de Blueberry et de plusieurs cavaliers. Sam Bass décide de monter une mise en scène : il donne des ordres pour que la prison semble désertée. Au moment où les cavaliers arriveront, ils seront fusillés à bout portant. Alors que les bandits se préparent, ils entendent une voix dans leur dos : « LES MAINS EN L’AIR, COYOTTES ». MacClure a été sauvé par sa montre de poche, sur laquelle est venue s’écraser la balle tirée par Sam Bass. Les cavaliers trouvent ainsi la bande sous la surveillance de MacClure.

Une semaine plus tard, Blueberry fait ses adieux aux notables du village, ainsi qu’à Miss Marsh. Il s’excuse pour avoir douté d’elle et doit retourner à fort Navajo. Elle réplique qu’elle attendra son retour.

La trame du scénario comporte de nombreuses similitudes avec Rio Bravo (1959), western d’Howard Hawks.

Ainsi, on retrouve dans les deux œuvres un shérif solitaire (John T. Chance/Blueberry), une bande de bandits faisant la loi en ville et dirigée par deux frères (les Burdette/les Bass), des aides a priori peu efficaces : un alcoolique et un vieillard dans le film d’Howard Hawks (Dude et Stumpy) et un personnage à la fois vieux et alcoolique dans la bande dessinée (MacClure), un jeune adjoint sans expérience qui rejoint le shérif au cours de l’aventure (Colorado/Dusty), une femme à fort tempérament éprise du héros (Feathers/Miss March)

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, les prisonniers gardés en prison dès le début de l’histoire et que leurs compagnons vont à tout prix chercher à faire sortir (Joe Burdette/plusieurs hommes de main des Bass). La scène de l’arrivée en ville de la bande confrontée au barrage mis en place par Blueberry ressemble aussi beaucoup à celle du film.

D’ailleurs, comme un hommage discret à sa source d’inspiration, le dessinateur a représenté dans une case dans l’album deux cowboys qui présentent leurs armes à MacClure avant de rentrer dans la ville et qui apparaissent sour les traits des deux principaux acteurs du film : John Wayne et de Dean Martin.

Serravalle di Chienti

Serravalle di Chienti is een gemeente in de Italiaanse provincie Macerata (regio Marche) en telt 1162 inwoners (31-12-2004). De oppervlakte bedraagt 96,1 km², de bevolkingsdichtheid is 12 inwoners per km².

De volgende frazioni maken deel uit van de gemeente: Acquapagana, Bavareto, Castello, Cesi, Civitella, Collecurti, Copogna, Corgneto wholesale water bottles, Costa, Dignano, Forcella, Gelagna (alta)

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, Gelagna bassa, San Martino, Taverne.

Serravalle di Chienti telt ongeveer 562 huishoudens. Het aantal inwoners daalde in de periode 1991-2001 met 7,2% volgens cijfers uit de tienjaarlijkse volkstellingen van ISTAT.

De gemeente ligt op ongeveer 667 m boven zeeniveau.

Serravalle di Chienti grenst aan de volgende gemeenten: Camerino, Fiuminata, Foligno (PG), Monte Cavallo, Muccia, Nocera Umbra (PG), Pieve Torina, Sefro, Visso.

Acquacanina · Apiro · Appignano · Belforte del Chienti · Bolognola · Caldarola · Camerino · Camporotondo di Fiastrone · Castelraimondo · Castelsantangelo sul Nera · Cessapalombo · Cingoli · Civitanova Marche · Colmurano · Corridonia · Esanatoglia · Fiastra · Fiordimonte · Fiuminata · Gagliole · Gualdo · Loro Piceno · Macerata · Matelica · Mogliano · Monte Cavallo · Monte San Giusto · Monte San Martino · Montecassiano · Montecosaro · Montefano · Montelupone · Morrovalle · Muccia · Penna San Giovanni · Petriolo · Pieve Torina · Pievebovigliana · Pioraco · Poggio San Vicino · Pollenza · Porto Recanati · Potenza Picena · Recanati · Ripe San Ginesio · San Ginesio · San Severino Marche · Sant’Angelo in Pontano · Sarnano · Sefro · Serrapetrona · Serravalle di Chienti · Tolentino · Treia · Urbisaglia · Ussita · Visso

Josiah Johnson Hawes

Josiah Johnson Hawes (* 20. Februar 1808 in East Sudbury (heute Wayland), Massachusetts, USA; † 7. August 1901 in Crawford Notch

kelme Training Shorts

KELME Men Sport Round Collar Short Sleeve Running Basketball Football Training T-shirt

BUY NOW

35.99
22.99

, New Hampshire, USA) war ein US-amerikanischer Fotopionier. Er und sein Partner Albert Sands Southworth gelten als die bedeutendsten amerikanischen Porträtfotografen des 19. Jahrhunderts.

Josiah Hawes war Porträtmaler, bevor er das Daguerreotypie-Verfahren bei François Fauvel Gouraud erlernte

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, einem Schüler Louis Daguerres, der 1840 in Boston eine Vortragsreihe hielt. 1843 gründete Hawes mit Albert Sands Southworth (1811–1894) ein Fotostudio.

1849 heiratete er Nancy Stiles Southworth, die Schwester seines Partners

Brazil Home RAMIRES 16 Jerseys

Brazil Home RAMIRES 16 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, mit der er drei Kinder hatte: Alice, Marion und Edward. Während Albert Southworth von 1849 bis 1851 nach Kalifornien ging, um als Goldsucher sein Glück zu suchen, führte Hawes das Unternehmen gemeinsam mit seiner Frau und deren Bruder Asa Southworth. Nachdem Southworth die Partnerschaft 1863 gelöst hatte

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, betrieb Hawes das Studio weiter und war bis ins hohe Alter als Fotograf aktiv.

Southworth und Hawes betrieben die Daguerreotypie als Kunstform; ein Anspruch, der sowohl in den Aufnahmen als auch in der Preisgestaltung seinen Ausdruck fand. Koloriert wurden die Daguerrotypien von Hawes und seiner Frau Nancy. Zum Kundenkreis des Ateliers in der Tremont Row 51 gehörte vor allem das vornehme und wohlhabende Bürgertum Bostons. Zu den bekannten von Southworth & Hawes porträtierten Personen zählen unter anderen Robert Browning, John Quincy Adams, Lajos Kossuth, Henry Wadsworth Longfellow, Lola Montez und Ralph Waldo Emerson.

Southworth und Hawes sahen in der Stereoskopie den Beginn einer neuen Ära in der Fotografie und entwickelten in der Folge das Grand Parlor and Gallery Stereoskop. Sie erhielten darauf ein Patent, doch wurden nur drei Geräte gebaut.

Eine der bekanntesten Aufnahmen von Southworth & Hawes zeigt die nachgestellte Szene der ersten öffentlichen Operation, bei der ein Patient mit Äther narkotisiert wurde – die Geburtsstunde der modernen Anästhesie. Der Eingriff fand am 16. Oktober 1846 statt, die Aufnahme entstand einige Tage danach.

Josiah J. Hawes mit seiner Tochter Marion (ca. 1852)

Josiah J. Hawes, Selbstporträt (um 1895)

Albert Sands Southworth (ca. 1845–1850)

Anzeige von Southworth & Hawes im Boston Directory (1848)

Robert Browning

Henry W. Longfellow (um 1850)

Ralph Waldo Emerson (ca. 1857)

John Quincy Adams (1848)

Lola Montez (1851)

Lajos Kossuth (1851)

Mistrzostwa Azji w Lekkoatletyce 2011

19. Mistrzostwa Azji w Lekkoatletyce – zawody lekkoatletyczne zorganizowane przez Asian Athletics Association między 7 i 10 lipca 2011 w japońskim mieście Kobe. Czwarty raz w historii mistrzostwa Azji odbyły się w Japonii – poprzednio gospodarzami były: Tokio (dwukrotnie) oraz Fukuoka.

Rywalizacja w dziesięcioboju mężczyzn oraz siedmioboju kobiet zaliczana była do cyklu IAAF Combined Events Challenge. Złoci medaliści mistrzostw, za zgodą swoich narodowych federacji, byli zwolnieni z konieczności uzyskania minimum kwalifikacyjnego na mistrzostwa świata (przełom sierpnia i września 2011) i mogli wystąpić na tej imprezie z dzikimi kartami.

Zwyciężczyni biegu na 400 metrów – Olga Tereshkova z Kazachstanu została zdyskwalifikowana za doping

Real Madrid Club de Fútbol Away NAVAS 13 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Away NAVAS 13 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, odebrano jej złoty medal, a także anulowano rezultat (52,37). Srebrne medale straciła z tego powodu także kazachska sztafeta 4 x 400 metrów

United States Home BEDOYA 11 Jerseys

United States Home BEDOYA 11 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, która w składzie: Tatyana Khadjimuratova, Margarita Matsko, Aleksandra Kuzina oraz Tereshova uzyskała (anulowany) czas 3:36,61. Za doping odebrano także medale Irakijce Kolestan Mahmoud

Chile Home BEAUSEJOUR 15 Jerseys

Chile Home BEAUSEJOUR 15 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, która po dyskwalifikacji Tereshkovej została mistrzynią Azji w biegu na 400 metrów

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. W związku z tym Irak stracił także srebrny medal z biegu rozstawnego 4 x 400 metrów (w składzie były Hikmat Alaa Jassem, Inam Khazal Al-Sudani, Kolestan Mahmoud oraz Dana Abdulrazak).

Podczas zawodów ustanowiono 12 krajowych rekordów w kategorii seniorów:

A także 7 rekordów mistrzostw Azji:

Manila 1973 • Seul 1975 • Tokio 1979 • Tokio 1981 • Kuwejt 1983 • Dżakarta 1985 • Singapur 1987 • Nowe Delhi 1989 • Kuala Lumpur 1991 • Manila 1993 • Dżakarta 1995 • Fukuoka 1998 • Dżakarta 2000 • Kolombo 2002 • Manila 2003 • Incheon 2005 • Amman 2007 • Guangdong 2009 • Kobe 2011 • Pune 2013 • Wuhan 2015 • Ranchi 2017

Teheran 2004 • Pattaya 2006 • Doha 2008 • Teheran 2010 • Hangzhou 2012 • Hangzhou 2014 • Doha 2016

Nowe Delhi 2004

Ōtsu/Nagoja 1988 • Seul 1990 • Bandung 1992 • Ōita/Nagoja 1994 • Chuncheon 1996 • Ayutthaya 1998 • Pattaya 2000 • Hongkong 2002 • Seul 2004 • Pekin 2006 • Hongkong 2008 • Pune 2010 • Pattaya 2011 • Hongkong 2013 • Hongkong 2015

Fukuoka 1991 • Dżakarta 1993 • Chiba 1995 • Chiba 1997 • Teheran i Hongkong 1999 • Katmandu 2001 • Pune 2004 • Guiyang 2005 • Amman 2007 • Manama 2009 • Qingzhen 2012 • Fukuoka 2014 • Manama 2016

Wajima 2006 • Neagari 2007 • Nomi 2008 • Nomi 2009 • Nomi 2010 • Nomi 2011 • Nomi 2012 • Nomi 2013 • Nomi 2014 • Nomi 2015 • Nomi 2016

Dżakarta 1986 • Singapur 1988 • Pekin 1990 • Nowe Delhi 1992 • Dżakarta 1994 • Nowe Delhi 1996 • Bangkok 1997 • Singapur 1999 • Bandar Seri Begawan 2001 • Bangkok 2002 • Ipoh 2004 • Makau 2006 • Dżakarta 2008 • Hanoi 2010 • Kolombo 2012 • Tajpej 2014 • Ho Chi Minh 2016

mistrzostwa świata w biegach przełajowych (Punta Umbría) • mistrzostwa świata juniorów młodszych (Lille Metropole) • mistrzostwa świata (Taegu)

Ad-Dauha • Szanghaj • Rzym • Eugene • Oslo • Nowy Jork • Lozanna • Paryż • Birmingham • Monako • Sztokholm • Londyn • Zurych • Bruksela

Melbourne • Kingston • Kawasaki • Taegu • Rio de Janeiro • Dakar • Hengelo • Ostrawa • Rabat • Żukowski • Madryt • Rieti • Berlin • Zagrzeb

Nowy Jork • Stuttgart • Moskwa • Liévin • Karlsruhe • Gandawa • Birmingham • Sztokholm

Chihuahua • Lugano • Dudince • Rio Maior • Taicang • Sesto San Giovanni • Dublin • A Coruña

Réduit • Desenzano del Garda • Götzis • Kladno • Eugene • Toruń/Bressanone/Ribeira Brava • Kobe • Ratingen • Shenzhen • Taegu (kobiety)/(mężczyźni) • Talence

Серафим (Бонь)

Митрополит Серафим (в миру Фёдор Бонь; род. 1959, Закарпатская область) — епископ греческой старостильной Истинно-православной церкви Yellow Women Dresses; митрополит Киевский и всея Руси (с 2008).

Родился в 1959 году в Закарпатье в семье карпато-россов.

В 1974 году познакомился с иеромонахом Мелетием (Русчаком), постриженником Святой Горы Афон, и вырос под его духовным руководством.

После совершённого в 1981 году в день святой муч. Иулиании крещения, иеромонах Мелетий не благословил молодому человеку посещать храмы Русской православной церкви. Продолжавшиеся около 30 лет поиски законной иерархии, в последний год жизни иеромонаха Мелетия были омрачены тем, что в 1983 году, будучи введённым в заблуждение лже-епископом Геннадием Секачем, он в последние три месяца своей жизни стал поминать Геннадия как законного архиерея.

В феврале 1983 года Фёдор Бонь был пострижен в монашество с именем Серафим и в юрисдикции секачевцев был рукоположен в сан иеродиакона и иеромонаха. Свято-Пантелеимоновский монастырь в Закарпатье, после смерти основателя иеромонаха Мелетия († 30 сентября 1983 года), перешёл под духовное руководство иеромонаха Серафима.

В 1992 году состоялась встреча иеромонаха Серафима со старцем Епифанием (Черновым), вследствие которого иеромонах отказался от священства, принятого в юрисдикции секачевцев, и написал прошение к Синоду ИПЦ Греции о принятии его в качестве мирянина в Истинно-православную церковь Греции. После кончины старца Епифания

soccer sports uniform

KELME Short-Sleeve Soccer Sports Striped Uniform

BUY NOW

$39.99
$28.99

, с 1995 года Фёдор Бонь находился под духовным руководством митрополита Месогейского Кирика (Кондоянниса), который совершил над ним монашеский постриг, а 2 (15) ноября 1997 года, в годовщину кончины иеромонаха Епифания (Чернова) (†1994), митрополит Кирик хиротонисан иеродиакона Серафима в сан иеромонаха.

В 2002 году общинами Русской катакомбной церкви иеромонах Серафим был избран кандидатом во епископа. 12 (25) мая 2008 года, в храме святой преп. Ксении в Лимассоле, в день памяти святого Епифания Кипрского, которая пришлась на Неделю Самаряныни

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, митрополит Месогейский Кирик

United States Home ACOSTA 14 Jerseys

United States Home ACOSTA 14 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, епископ Вранчский Геронтий (Унгуряну) (ИПЦ Румынии) и епископ Кенийский Матфей (Муроки) (ИПЦ Кении) совершили архиерейскую хиротонию архимандрита Серафима во епископа Киевского.

Willard Ikola

Willard Ikola (born July 28, 1932) is an American retired ice hockey player and high school boys’ hockey coach. Born in Eveleth, Minnesota, a powerhouse in hockey (owning seven state high school championships, including the very first Minnesota state hockey tournament in 1945, and producing six members of US Olympic hockey teams) he began playing hockey as a young boy, eventually going on to play in the 1956 Winter Olympics and coaching high school for over 30 years.

Ikola got his start playing hockey as a boy in Eveleth. He soon took up the position of goaltender which he would play for the rest of his career. After winning three consecutive state championships with the Eveleth boys’ hockey team (1948–1950) in the last three years of his high school career

Real Madrid Club de Fútbol Home LUCAS SILVA 16 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Home LUCAS SILVA 16 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, he went on to play with the International Hockey League team, the Detroit Auto Club (1951–1952). After less than a year in the IHL, Ikola went to play in the National Collegiate Athletic Association at the University of Michigan. Although he only played two seasons as a Wolverine, during his time at the University of Michigan, Ikola played on two NCAA championship teams in 1951 and 1952.

In 1955 Ikola would join the United States Olympic hockey team, where he would play in the 1956 Winter Olympics in Cortina, Italy

Argentina Home CRESPO 9 Jerseys

Argentina Home CRESPO 9 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Ikola helped the US hockey team earn a silver medal as well as being named outstanding goalie of the games

United States Home Jerseys

United States Home Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Ikola, alongside former Michigan teammate John Matchefts, became the first Michigan medalists in the winter games. Although the hockey team lost the gold medal to the Soviet Union, they beat the hockey powerhouse Canadian team in the semi-final round for a chance at the gold. At that time, professional hockey was still developing the United States, and all of the players on the US Olympic team were college level players, while other teams like Canada and the Soviet union were composed of professional players.

After playing a few more seasons with the US Olympic team, Ikola retired from playing hockey in 1958. However, he did not leave the sport completely. He soon took up a coaching position for the Edina High School boys’ hockey team, where he became one of the most successful high school coaches in history.

As head ice hockey coach at Edina High School and Edina East High School in Edina, Minnesota, Ikola compiled a 616-149-38 record, which is third-best in the nation and the 2nd most wins by any coach in the state of Minnesota

Los Angeles Galaxy Home ROGERS 14 Jerseys

Los Angeles Galaxy Home ROGERS 14 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. During his 33-year career (1958–91), Ikola’s teams won 22 Lake Conference championships, 19 section titles and eight state championships. Fifteen of his teams won more than 20 games (out of approximately 25 to 30 games per season), and he had only one losing season; his first year as a coach. During his high school coaching career, Ikola was named Minnesota high school hockey coach of the year six times.

Famous for his trademark houndstooth hat, Ikola was modest when speaking of his coaching record. “I never scored a goal or prevented one either,” he said. “All the credit for our success belongs to the kids.”

Although he retired from coaching in 1991 he still stayed active in hockey by becoming a scout for the NHL’s New York Islanders.